Primaire (Maternelle + Élémentaire)
/
Arles

Le Domaine du possible (13)

Adresse postale
Mas Thibert 13104 ARLES
Téléphone
Nom du directeur
M. Jean Rakovitch
Inscription
Un an à l'avance
Année de Création
2015
Primaire (Maternelle + Élémentaire), Collège
13- Bouches-du-Rhône
Eco-citoyenne
Arts et spectacles
Discipline positive
Aconfessionnel
Ecole bilingue
Cantine
Mixte
13- Bouches-du-Rhône  
Eco-citoyenne  
Arts et spectacles  
Discipline positive  
Aconfessionnel  
Ecole bilingue  
Cantine  
Mixte  
Tarif mensuel sur 10 mois
Pratiquez-vous des tarifs dégressif lorsque plusieurs enfants d'une même famille sont scolarisés dans votre établissement ?
Pratiquez vous des tarifs avantageux ou attribuez vous des bourses en fonction des revenus et des charges des familles des enfants scolarisés dans votre établissement ?

Fondée par Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani dans un mas de Crau au milieu de la nature, l’Ecole du Domaine du Possible propose une pédagogie qui s’appuie sur l’expérience et le réel, plaçant la nature et le vivant au cœur des apprentissages des élèves. Si l’école est résolument inscrite géographiquement et culturellement en Camargue, elle demeure ouverte sur le monde et ses enjeux ; elle accorde une importance toute particulière à l’apprentissage des langues étrangères.

Plus généralement, l’Ecole du Domaine du Possible privilégie une approche globale de l’éducation soucieuse du devenir et du désir d’apprendre de l’enfant, permettant à la centaine d’élèves de tous âges qui la fréquentent une pratique quotidienne des arts plastiques, de la musique et du chant choral, des travaux manuels, de l’équitation et de la permaculture. Elle bénéficie du remarquable réseau d’écrivains d’Actes Sud et d’artistes invités au Méjan, qui vient enrichir le travail d’une nouvelle équipe enseignante engagée dans une ambitieuse pédagogie de projets.

A l’heure où les écoliers s’interrogent sur l’intérêt des savoirs scolaires, notre école aspire à redonner du sens à ces derniers. Parce que nos élèves mobilisent leurs connaissances et leurs compétences en vue de réaliser des projets transdisciplinaires qui les intéressent, ils deviennent véritablement acteurs de leurs apprentissages. Une classe, par exemple, se lance dans la confection d’un parfum. C’est l’occasion d’étudier l’olfaction, les réactions chimiques et les procédés nécessaires à l’extraction du parfum, mais aussi son histoire millénaire, sa représentation dans différentes cultures, ou encore l’œuvre homonyme de Patrick Süskind. Quand les plages de cours du matin s’organisent par matières académiques (français, mathématiques, histoire-géographie, etc.) et garantissent l’acquisition du socle commun des connaissances et des compétences, celles de l’après-midi rompent le cloisonnement disciplinaire et invitent les élèves à endosser une posture vivante de chercheur en réinvestissant ce qui a été vu dans la matinée. Au terme de chaque cycle de projet, les résultats et les réalisations sont partagés avec les autres élèves et les parents.

Parallèlement, notre école encourage les échanges entre pairs et cherche à s’adapter aux besoins de chaque individu ; chaque semaine, les élèves peuvent donc choisir parmi divers ateliers, du tutorat, des échanges réciproques des savoirs ou encore des approfondissements proposés par les enseignants, individuellement ou en petits groupes. Les parents d’élèves concourent aussi à ces échanges en apportant leurs compétences sur des questions spécifiques.

Enfin, invités à prendre part à la vie, aux actes et aux décisions de notre communauté éducative, nos élèves sont aussi les acteurs responsables de leur citoyenneté : leur voix, attentive à celle des autres, s’exprime pendant les assemblées générales. Aussi, au contact de leurs pairs, de la nature et tout particulièrement des chevaux, apprennent-ils à considérer l’altérité et la différence, à entrer en dialogue avec le monde qui les entoure.

Notre école vise à faire émerger en chaque élève un citoyen à la fois conscient, cultivé, autonome, responsable et solidaire.

En savoir plus